Les voitures sont encore utiles pour véhiculer le message publicitaire

Amazon investit dans le secteur des véhicules autonomes, Tesla devient la marque de voitures la plus importante du monde, et Burger king s’y intéresse… le point commun entre ces informations peut dérouter nombre d’automobilistes – Rédaction, 06/07/2020

Amazon vient de racheter Zoox pour une valeur approximative de 1 milliard 200 millions (selon The New York Times), entreprise fondée en 2014 et centrée sur le design de la technologie qui permet la mobilité autonome des véhicules. Jeff Wilke, le CEO Worldwide Consumer de Amazon, a déclaré dans un communiqué que « Zoox travaille pour imaginer, inventer et conceptualiser une expérience de transport autonome de niveau mondial ».

« L’appui d’Amazon pourrait accélérer la livraison d’un moyen de transport plus sûr, propre et agréable »

Pour sa part Aicha Evans, CEO de Zoox, explique que « cette acquisition consolide l’impact des activités de Zoox dans l’industrie de la conduite autonome« . C’est sûr, on peut rappeler que Zoox a une longueur d’avance particulièrement en ce qui concerne le design et la sécurité de la mobilité des véhicules à moteur, et que l’appui de Amazon pourrait accélérer cette avancée pour assurer plus rapidement la livraison d’un moyen de transport plus sûr, propre et agréable pour le monde.

En tout cas ce n’est pas le premier investissement de l’entreprise de Jeff Bezos, qui a déjà investi des deniers pour le développement de la technologie de mobilité autonome auprès de Rivian Motors et Aurora Innovation par exemple. Néanmoins, ce dernier mouvement stratégique et financier a déclenché des réactions très particulières d’autres entreprises centrées sur le secteur des véhicules autonomes, comme par exemple Elon Musk, le fondateur de Tesla.

« Ses actions ont atteint un nouveau record pour un prix de 1135 dollars »

Il faut comprendre qu’une telle annonce à de quoi irriter un peu la star des compagnies technologiques innovatrices, alors même qu’on précise dans les journaux cette semaine que ses actions ont atteint un nouveau record pour un prix de 1135 dollars ! C’est en effet une hausse de plus de 17%, qui coïncide bizarrement la fuite de l’envoi d’un email d’Elon Musk à ses employés pour leur montrer tout son enthousiasme face aux résultats déjà évalués par la compagnie. Son évaluation dépasse à présent 208 mille millions de dollars… et surpasse donc à présent Toyota, valorisée à environ 203 mille millions de dollars – seulement.

Est-ce pour ces raisons que Elon Musk a déclaré que Jeff Bezos n’est qu’un « imitateur » sur son compte Twitter ? Ou simplement pour marquer les esprits vis à vis de l’investissement d’Amazon auprès de Zoox, entreprise qui a débauché des employés de Tesla… Voilà de quoi ajouter du ‘piquant’ aux actualités du secteur des technologies avancées, et notamment de l’ingénierie automobile, qui a toujours su tirer profit des échanges de données voire de cerveaux. Mais que vient faire la marque Burger King dans ce méli-mélo industriel ?

Pour tirer profit des essais infructueux et autres déconvenues inhérentes aux activités de l’innovation technologique, Burger King imagine une campagne de publicité pour faire promotion du Whopper. Dans ce film on voit un véhicule (Tesla) qui confond une pancarte de la marque BK avec un signal de « Stop »… Si les erreurs de conception sont et seront longtemps propres aux entreprises qui innovent régulièrement, les messages véhiculés par les marques industrielles ont encore la belle vie… lorsqu’elle choisissent la voie de l’humour notamment.

Publié par Fácilway

Pilotez votre communication : audit stratégique, choix du budget, site vitrine gratuit, analyse des résultats.