Logo Fácilway

Beaucoup de jeunes entrepreneurs aimeraient trouver la bonne formule, le bon levier pour devenir tête d’affiche face à la concurrence. Certains, comme « Roméo créateur givré« , tirent leur épingle du jeu. Existe-t-il une formule secrète pour se démarquer de la concurrence et gagner des parts de marché ? Comment peut-on lancer une nouvelle Entreprise avec un concept revisité pérenne qui permettra de développer le chiffre d’affaires de façon exponentielle tout en gardant la tête hors de l’eau ? Voici quelques pistes et idées à suivre, voire à imiter, y compris dans le monde de l’artisanat, pour un lancement réussi !

Le concept du glacier revisité, un exemple à suivre

Avant de développer les axes de développement choisis par les artisans glaciers, parlons avant tout de la stratégie de combinaison qui a pour objectif premier l’efficacité via un savoir-faire irréprochable, mais aussi une proposition commerciale la plus complète possible. En effet, autant dans le domaine alimentaire que d’autres secteurs très concurrentiels, le producteur pourrait exploiter des phénomènes d’économie d’échelle et d’assemblage en réduisant la diversité des produits qu’il vend. Néanmoins cette méthode ne correspond pas au modèle choisi en général par les Entreprises qui veulent se démarquer de la concurrence par d’autres aspects que le prix, surtout si les concurrents pratiquent des prix bas ou des offres similaires.

La combinaison des éléments dans un produit ou un service est donc liée au problème de la qualité, et bien sûr du prix. Les producteurs étudient donc la meilleure stratégie de combinaison en essayant de respecter des contraintes diverses : offrir au consommateur une diversité de choix, tout en contrôlant la qualité du produit ou du service offert, et en minimisant les coûts de production. Pour autant il existe des stratégies de combinaison ou plutôt de recombinaison qui sortent du jeu concurrentiel classique, en reposant sur des positions de force sur un certain marché. Quel type de positions de force a choisi « Roméo glacier givré », qui lui ont permis un positionnement renforcé sur le marché Rochelais en seulement quelques mois après son ouverture, et de confirmer cette réussite en gagnant le trophée de l’Artisanat 2023 ?

Bien plus qu’une stratégie de déstabilisation du marché, la recombinaison pourrait prendre plusieurs formes. La première aurait consisté à vendre aux clients un produit moins cher que le prix moyen proposé sur le secteur, pour se démarquer rapidement de la concurrence, en faisant tout pour baisser le prix de chaque ingrédient composant le tout vendu. Néanmoins, les clients qui consomment des glaces sur le Vieux Port de La Rochelle sont souvent des touristes ou des promeneurs qui n’ont pas forcément planifié l’achat d’un produit alimentaire glacé sur un endroit spécifique de leur parcours de visite, lieu d’acquisition qui reste donc aléatoire. Autrement dit, le client achète le produit lorsqu’il en a envie, et par conséquent à la boutique la plus proche au moment précis de son besoin. Le prix différencié n’est donc pas automatiquement un gage de réussite, surtout si la qualité n’est pas non plus différenciante.

La deuxième méthode est celle qui a été choisie (entre autres) par le Glacier, une méthode qui lie l’innovation, la recherche de qualité très nettement supérieure, et la communication externe non seulement naturelle mais aussi poussée par des actions marketing cohérentes par rapport aux attentes des clients. En effet, puisque l’objectif d’une stratégie de recombinaison consiste à déplacer les barrières des marchés traditionnels pour faire reculer les concurrents du marché recomposé, il convenait de viser non seulement la clientèle habituelle (touristes et visiteurs ponctuels) mais aussi la clientèle locale, en renversant les habitudes et les clichés liés à l’achat de glaces. Cette méthode a particulièrement fonctionné puisqu’aujourd’hui la glacier Roméo Créateur Givré se place en tête dans les ventes de glaces à La Rochelle !

Roméo glacier Givré à La Rochelle

Nouveau concept et nouvelles cibles

Lorsque vous visualisez le site internet du glacier « Roméo créateur givré », au delà du nom qui fait sourire et du logo/graphisme qui permet la mémorisation plus facile de la boutique, vous pouvez constater la mise en avant de la qualité via les explications sur l’origine des matières premières utilisées pour produire le produit fini, dont par exemple le lait frais de la vache charentaise (label bleu blanc coeur), la crème Lescure de Charente-Maritime, le café d’Ouganda ou encore le Red Mayan. Le gérant précise qu’il réalise lui-même les pâtes de fruits secs (Noisettes Romane bio d’Italie, Pistaches d’Iran…), ce qui est largement vérifiable non seulement en visitant le laboratoire et en goûtant les glaces, mais aussi du fait de la formation et de l’expérience de Romain LEGROS, Chef glacier et Pâtissier formé notamment au CFA de Saint Germain de Lusignan (Charente-Maritime).

D’autre part, il a développé plusieurs gammes de produits additionnels, comme les boissons 100% française et bio (Coq toqué et Oréa de l’ile de Ré), mais ce qui lui a permis vraiment de retourner le marché en sa faveur y compris en période habituellement considérée moins favorable comme l’hiver, c’est d’avoir pensé à renouveler le concept des bûches glacées via des ingrédients de haute qualité et une présentation irréprochable. Prenons comme exemple « La Canaille », un produit composé de biscuit croquant enrobé de chocolat blond dulcey « Valrhona », une crème glacée à la vanille bio de Madagascar, une crème glacée à la cacahuète, un coeur coulant caramel fleur de sel et éclats de cacahuètes grillées, puis pour finir une mousse à la cacahuète. De quoi allécher et attirer les consommateurs les plus exigeants dont les habitants de La Rochelle et des villes environnantes.

Au delà des produits, Roméo Glacier Givré a aussi travaillé les aspects marketing en mettant en avant par exemple les tabliers de travail issus de déchets marins recyclés et la démarche éthique de l’Entreprise qui a choisi de proposer des consommables bio et compostables, comme la cuillère à glace qui se mange ! Une démarche globale qui suit de près les techniques énoncées par les professionnels, comme par exemple les conseils d’adapter le business model de l’Entreprise au marché, de repensez la manière de concurrencer les autres boutiques, et de fidéliser voire attirer les clients par l’innovation.

A la question « existe-t-il une formule secrète pour se démarquer de la concurrence et gagner des parts de marché ? » on peut donc répondre que oui, mais il ne s’agit plus de « bottes » vraiment secrètes, tout au plus de techniques expliquées et applicables à tout type de commerce et d’artisanat. Un lancement réussi doit faire l’objet d’une belle préparation, même rapide, pour appliquer un minimum de méthodes fructueuses… En parlant de fruits, je mangerais bien une glace chez Roméo Glacier Givré… C’est facile, c’est en face du manège de bois sur le Vieux Port de La Rochelle, 21 quai Vallin, je vous y retrouverai certainement !

Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner