Analyse de votre communication

Une grande part de l’image et de la notoriété des organisations se joue désormais sur internet et via les outils numériques, et cela influence grandement la relation que votre Entreprise crée avec ses clients et ses futurs clients. L’analyse stratégique permet d’évaluer les possibilités d’optimisation de votre communication pour gagner de nouveaux clients et augmenter votre chiffre d’affaires.

Ce qu’il faut auditer

la présence digitale de votre entreprise

Internet, réseaux sociaux, moteurs de recherche…

le contenu de votre communication

Textes, sens, e-réputation, critiques, commentaires…

votre environnement de travail

Concurrence, identité, positionnement, forces et faiblesses…

En relation avec vos projets commerciaux, ces informations servent à fixer vos actions de communication

Une analyse basée sur plus de 100 critères

En commençant par le site internet…

L’ergonomie générale

L’analyse de l’ergonomie d’un site Internet appelée audit ergonomique se résume à l’étude du comportement de l’internaute vis-à-vis du site en tenant compte de la diversité des profils utilisateurs (attentes, habitudes, âge, équipement, niveau de connaissances…). Lors d’un audit d’ergonomie, chaque aspect est traité séparément, en notant les faiblesses dégagées et en apportant une solution adéquate pour que votre site internet soit agréable, convivial et simple à visiter. Il est possible par exemple d’analyser le temps d’ouverture et le poids de la page d’accueil, le fonctionnement des liens, le temps de chargement des pages et des images, l’équilibre général des pages et des zones, le choix de l’arborescence du site, la qualité et choix des illustrations, l’aération de la mise en page, le choix et tailles des polices de caractères, les barres de défilement inutiles, la sortie de formulaire, la situation des liens externes et la facilité de trouver l’information.

Navigation

La structure de navigation doit être claire car c’est la clé de la satisfaction des visiteurs du site. Si il est possible de cliquer rapidement et intuitivement à travers la structure d’une page d’accueil et de trouver ce que vous cherchez, alors vous êtes ouvert à devenir client ou utilisateur régulier de l’offre présentée. Pour que votre site soit convivial au point que les gens aiment y rester, l’explorer attentivement et interagir avec lui, il a besoin d’une structure claire pour obtenir un bon aperçu immédiat de l’organisation du site et y trouver rapidement son chemin, d’un fonctionnement intuitif, d’un contenu compréhensible et utile avec des informations pertinentes et des solutions évidentes, et des éléments d’interaction visibles pour que les utilisateurs puissent toujours savoir comment contacter le gérant ou accéder à l’offre du site.

Le référencement

Ce que l’on analyse pour le vérifier le référencement du site concerne principalement les domaines techniques liés aux référencement naturel (préparation et positionnement du site) et non pas le référencement payant. C’est pourquoi les données suivantes sont en général peu claires à leur simple lecture ; on peut vérifier par exemple les pages n’ayant pas assez de liens entrants, ou celles avec une redirection permanente, les pages n’ayant pas pu être explorées par les robots explorateurs, les URL trop longues, les pages orphelines dans le sitemap, les problèmes de ressources externes bloquées et les fichiers javascript ou CSS corrompus. On peut aussi trouver des ressources bloquées dans le fichier robots.txt, des pages avec un faible ratio texte/html, le fichier sitemap.xml non indiqué dans robots.txt, des liens externes rompus, des images externes rompues, une quantité de texte non adaptée dans la balise titre, l’absence de H1 dans les pages, des titres H1 en double, l’absence de meta decription, des redirections temporaires, l’absence de balises alt sur les images, l’utilisation de Flash, la présence de frames, des problèmes de structure dans les URL…

D’un autre côté, en général les erreurs graves pour le référencement sont plutôt liées aux pages d’erreur 4XX, aux liens internes rompus, aux codes erreur 5XX, aux pages n’ayant pas de balise titre, aux balises titres en double, aux contenus dupliqués, aux problèmes de résolution DNS, aux formats d’URL incorrects, aux images internes rompues, voire aux Meta descriptions en double, les erreurs sur le fichier robots.txt, les erreurs de format dans le fichier sitemap, les problèmes de résolution www, l’absence de balise viewport, les pages AMP à vérifier, les problèmes hreflang, l’existence de pages non sécurisées, les redirections HTTPS, les problèmes javascript et CSS et enfin l’analyse du temps de chargement.

Positionnement

Le positionnement de vos pages sur un moteur de recherche (comme par exemple Google), correspond à la position de vos pages dans les résultats de recherche lorsqu’un internaute fait une recherche. Le positionnement de vos pages peut varier selon le moteur de recherche, selon la recherche, selon la zone géographique de l’internaute, selon sa langue, etc… Les moteurs de recherche classent les résultats de recherche par ordre de pertinence, de manière à ce que les résultats les plus pertinants apparaissent en haut. Plus le site correspond exactement à la recherche de l´internaute, mieux il sera positionné. Votre but est donc, grâce à un travail de référencement interne et externe à votre site, d’apparaître le plus haut possible, sur les expressions de recherche en rapport avec le contenu de vos pages, et ainsi augmenter le nombre de visiteurs.

Un rapport de positionnement permet de visualiser rapidement et efficacement quelles pages du site sont positionnées (en quelle position et sur quel numéro de page de résultats) sur une série d’expressions clés et sur un moteur de recherche précis (par exemple Google). Cela permet de connaître le positionnement de votre site sur certaines requêtes, ainsi que de se comparer à vos concurrents. On peut dérouler l’analyse du positionnement sous forme de tableau qui regroupe les informations avec pour chaque mot ou expression clé sa dernière position enregistrée, la variation de cette position par rapport à l’analyse précédente, la page de votre site qui est positionnée, le détail du suivi de chaque expression clé et pour chaque mot ou expression clé le détail des dernières variations par rapport aux derniers rapports, une courbe relatant la suivi du positionnement du mot clé sur l’ensemble de la durée de l’analyse (avec pour chaque point la date, la position et la page positionnée).

Fácilway chouchoute les entrepreneurs

Analyse de la concurrence

L’analyse de la concurrence consiste à identifier les acteurs présents sur votre marché, afin de prendre note de ce qui fonctionne bien, des services / produits assez proches de votre activité, voir similaires, puis vous inspirer de cette concurrence et en créer une réinterprétation afin de l’appliquer à votre business en communiquant plus justement. Cette analyse permet d’évaluer les forces et les faiblesses des autres entreprises afin de trouver une formule pour donner l’avantage à votre entreprise.

En général on utilise cette analyse pour trouver les formules marketings qui fonctionnent afin de pouvoir les appliquer à votre propre business, déterminer les points sur lesquels vous avez déjà un avantage compétitif et sur lesquels vous souhaitez vous renforcer encore plus, identifier les opportunités au sein de votre marché cible afin de développer par exemple de nouveau produits ou services, identifier les obstacles potentiels afin d’éviter d’effectuer les actions qui ne marchent pas ou qui pénalisent vos efforts.

Pour donner une démarche cohérente à l’analyse, on peut rechercher et établir une liste de 7 à 10 concurrents avec des outils adaptés et les classer par ordre d’importance en veillant à ceux qui offrent des produits ou services similaires aux vôtres, ont un public cible similaire au vôtre, qui ciblent un public légèrement différent au vôtre sur le plan démographique ou géographique par exemple, ou qui soient nouveaux sur le marché ou plus anciens.

Après les avoir classé selon les listes dites des « concurrents primaires, secondaires et tertiaires », on va définir les éléments de comparaison pour réaliser une analyse concurrentielle autour d’un aspect spécifique de l’activité des concurrents comme leur site ou leur présence sur les réseaux sociaux. On peut également conduire une analyse de haut niveau sur l’ensemble de leur approche. En général trois facteurs sont principalement concernés par cette approche, les produits ou services, les ventes et le marketing.

Avec un tableau qui établit un système de notation pour quantifier les différents éléments de comparaison, on utilise une échelle de classement similaire et l’on peut considérer les critères établis comme par exemple la part de marché des concurrents, la gamme complète de produits qu’ils offrent, la qualité des produits ou services qu’ils proposent, les caractéristiques et les besoins de leurs clients idéaux, les stratégies de prix qu’ils appliquent ainsi que les rabais qu’ils offrent. Bien sûr l’analyse s’écarte considérablement de la seule communication commerciale mais permet d’y revenir dans une vision synoptique plus efficace.

Pour mettre en place un processus efficace de vente il est important aussi de savoir quel est le processus de vente des concurrents, par quels canaux vendent-ils leurs produits, s’ils ont des programmes de revente de partenaires, quelles sont les raisons pour lesquelles leurs clients n’achètent pas, quels sont leurs revenus chaque année, éventuellement le volume total de leurs ventes. Pour terminer ce tour de table ou d’horizon de la concurrence, il faudra bien sûr examiner un certain nombre d’éléments concernant leur site web, la présence sur les réseaux sociaux et leur marketing de contenu.

Les réseaux sociaux

L’impact de votre stratégie social-media ne se quantifie pas de la même façon qu’une campagne publicitaire classique. Les indicateurs de performance peuvent être quantitatifs ou qualitatifs. Dans une logique inbound-marketing, votre activité sur les réseaux sociaux au travers de la diffusion de vos messages de manière ciblée pourra amener des visiteurs qualifiés sur votre site internet qui par la suite pourront devenir des clients. Le social-media marketing est essentiellement axé sur le côté relationnel. La relation de proximité avec vos clients doit générer davantage de leads qualifiés et de ventes, néanmoins il est important de capitaliser sur l’aspect social (comme son nom l’indique), avant d’obtenir un retour sur investissement intéressant (ROI).

Les indicateurs de base qui vous permettent d’analyser l’impact de votre présence digital sont tout d’abord le trafic provenant des réseaux sociaux, pour savoir si vos publications impactent vos abonnés et les incitent à cliquer. C’est aussi un indicateur essentiel pour affiner votre stratégie en identifiant les réseaux sociaux qui génèrent le plus de visites et ceux qui suscitent le moins d’engagement. Avec ces informations, vous pouvez renforcer votre présence sur les médias les plus réceptifs et affiner vos publications sur ceux qui génèrent le moins de trafic.

Il faut aussi analyser le nombre de visites venant des réseaux sociaux en parallèle avec votre taux de conversion. On peut distinguer ainsi les plateformes qui amènent davantage de visiteurs qualifiés et prendre les décisions qui s’imposent en conséquence, comme axer les campagnes importantes sur ces médias en particulier. Après, il faut connaître le nombre d’abonnés et appréhender ce chiffre en fonction de la qualité des échanges, puis suivre sa courbe de progression. Si les abonnements doivent être naturels, ils doivent être présents tout de même.

Ensuite, il est important de mesurer l’engagement ou niveau d’interaction sur le social-media.
Cet indicateur de performance de votre stratégie est important il permet de connaitre la participation à vos publications, le partage et les interactions qu’elles suscitent vous aident à qualifier votre audience. Plus le taux d’engagement est fort, plus votre communauté est présente et fidèle, elle adhère à vos offres et à vos valeurs, et reconnaît la qualité de vos posts. Pour connaître cet engagement on observe les commentaires, les partages, les avis, retweet, like… Il faut se doter d’outils performants pour vraiment appréhender l’impact de vos publications sur votre communauté et en mesurer la progression.

E-réputation

Faire parler de soi est important pour développer son image de marque et donc sa réputation professionnelle. Néanmoins, chaque acteur a son propre niveau d’influence qui impacte plus ou moins la réputation de votre marque. Maîtriser votre E-réputation passe donc par une surveillance de tous les instants pour mesurer le réel impact d’un message sur le degré de confiance envers la marque. Il faut donc tout d’abord de réaliser un audit de son image de marque sur Internet en identifiant les principaux canaux de votre marque et savoir où se forge votre e-réputation. Pour cela on identifie les canaux de communication et concentre les efforts sur ceux qui ont le plus d’influence sur votre image de marque. Google, qui possède 95% des parts de marché des recherches sur Internet, influe grandement sur la réputation de votre entreprise. En examinant les résultats de recherche, les images, les vidéos, les actualités qui s’affichent en tapant le nom de l’entreprise sur Google on arrive déjà à recomposer son E-réputation.

Ensuite on utiliser les indicateurs de suivi, comme par exemple le référencement avec des rapports qui établissent le développement de l’image de votre entreprise sur les différentes plateformes internet. On analysera le nombre de liens pointant vers le site de la marque et le trafic généré par celle-ci, puis avec les plateformes « avis client » on pourra déterminer le nombre d’avis sur la marque. La presse avec ses publications est aussi un bon indicateur pour les retombées éventuelles des lecteurs, notamment si l’on veille au nombre de mentions de la marque dans la presse vis à vis des sujets associés à votre entreprise. Il faut rajouter à tout cela la perception qu’ont les gens de ce qui est dit dans la presse au sujet de votre entreprise, l’opinion avec des avis positifs ou négatifs qui contribue largement à la formation de la réputation et traduit un ressenti face aux nouvelles tendances, et la satisfaction des internautes.


Travaillons ensemble, communiquez efficacement

Le référencement, indispensable pour votre visibilité

Avoir un site Internet pour proposer vos produits ou vos services est primordial mais encore faut-il que votre site Internet soit visible et bien positionné sur les moteurs de recherche… lire la suite

Votre site, le tunnel d’acquisition de vos nouveaux clients

Si votre site contient des informations faciles d’accès, claires et attrayantes, si vous vous démarquez de vos concurrents en proposant des produits ou des offres attrayantes et que l’organisation… lire la suite

Connaître vos résultats permet de les améliorer notablement

Pour attirer efficacement des visiteurs sur votre site web, après avoir préalablement défini une stratégie et votre audience idéale, il est important de de capter des informations…

À notre propos

Découvrez notre philosophie de travail et nos projets.

Contactez-nous

Fácilway – France, Espagne, Luxembourg